Socialisation

 

 

 

Hier soir je suis allé voir des amis qui jouaient dans un bar où j' ai retrouvé des connaissances. Je me suis forcée à sortir, essayer de profiter de ma soirée et de renouer le dialogue avec la réalité.

 Mais c'était trop bizarre, j'avais l'impression d'être une sorte de fantôme, d'être là sans l'être...Comme une simple observatrice. Ils me disaient "bonjour", "quoi de neuf?" (10s chrono la conversation, et je voyais bien que ce n'était que de la politesse, qu'ils n'attendaient même pas de réponse). Bien sûr je ne peux pas leur en vouloir, moi-même n'ai rien à raconter de ma vie, et c'est dans ce genre de situation que je me dis que je dois "transpirer" le vide...
J'y suis resté 3h...pendant lesquelles je n'ai eu qu'une ou deux conversations de 1'30min avec eux...

Dans ma tête je pensais: "Mais qu'est-ce que je fous ici? Je dois avoir l'air ridicule toute seule avec mon café pendant que les autres rient et boivent leur bière. " Mais surtout je me disais que c'était mieux d'être la fille bizarre assise dans un coin devant sa tasse vide depuis 3h que d'être seule à la maison et penser, compter, penser, compter...voire criser...
J'aimerais vraiment réussir à aller de nouveau vers les gens, rire et partager comme j'ai pu le faire plus jeune, mais c'est pas encore pour tout de suite...

                                                                  

 

 

 

 



16/06/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres