Pourquoi le gène de la minceur n'a rien de désirable

Karlie Kloss au dernier défilé Victoria's Secret

Au cours des quatre dernières années, les scientifiques ont identifié 52 gènes liés à la régulation du poids corporel. Dans une étude récente, un chercheur de Cambridge a découvert que l'un d'entre eux, qui porte le petit nom d'IRS1, est associé à un faible pourcentage de graisse. On a encore beaucoup de choses à apprendre sur le lien entre nos gènes et notre poids. Mais si ce fameux gène de la minceur peut sembler désirable dans une société dictée par les apparences comme la nôtre, il ne comporte pas que des avantages.

Le gène de la minceur pourrait peut-être vous aider à devenir top model mais il est aussi susceptible de vous causer quelques ennuis de santé. Les scientifiques ont observé chez les porteurs du gène IRS1 un haut taux de cholestérol et de sucre dans le sang. Ce gène pourrait égaleement causer des problèmes de stockage de graisse. Les chercheurs espèrent découvrir comment ces gènes peuvent affecter notre comportement vis-à-vis de la nourriture. Comprendre ces mécanismes leur permettrait de trouver des traitements contre la minceur extrême, l'obésité et différents troubles alimentaires. (CD)

 

Source: 7sur7.be

 

 

 

 

 

 

 



10/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres