Paradoxe

 

 



J'ai pleuré en silence hier soir en voyant mon copain manger. Il est rentré avec 2 pots de pâtes à tartiner (noisette et chocolat blanc), 3 paquets de chips, 1 pizza, et 4 croissants jambon/fromage...Son dîner: 1 paquet de chips, 1 pizza, 2 croissants jambon/fromage, de la pâte à tartiner à la cuillère...Tout ce sucre et cette graisse, et rien de nutritif...Je me sens bête de pleurer pour ça...Serait-je jalouse de le voir s'empiffrer sans culpabilité?

  

Et le paradoxe par excellence: aujourd'hui j'ai trop envie de criser!!!!!! Est-ce l'angoisse, la peur qui déclencherait mes envies? Je pourrais dévorer des tonnes de paquets de gâteaux et de chocolat là...Je salive, j'en peux plus, je suis à deux doigts de profiter de ma pause clope au taf pour courir au supermarché dévaliser le rayon biscuits...Je me fais peur moi-même...J'ai l'impression de ne pas avoir le choix...c'est horrible!

                                                                 

  

 



16/06/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres