Foi, utopie ou folie?

 

 

Je ne tiens plus...Je ne me sens pas "grosse", mais "sale" de l'intérieur. J'ai vraiment mangé n'importe quoi ces derniers mois, et imaginer ces "déchêts" en moi me dégoûte...

Du coup je ne veux pas retomber dans mes travers, je ne compte ni jeûner ni compter les calories, mais je prévois une semaine protéinée, histoire de décrasser un peu ma carcasse. Je me doute que ce n'est pas une bonne idée, je sais que je prend le risque de rebasculer, mais je ferais tout pour ne pas écouter le chant des sirènes et m'en tenir à une semaine, pas plus. J'espère alors que je me sentirai un peu plus "nette", et que je pourrai entamer une stabilisation "saine".

 

Je relis ces lignes et me rends compte de mon aveuglement face à la maladie...Je crois que j'essaie encore et toujours de me convaincre que ce sera fini quand JE le déciderai...Est-ce de la foi, de l'utopie ou simplement de la folie?

 

                                                 

 

 

 

 



09/08/2010
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres