Continuité, stabilité, finalité?

 

 

 

 

Aujourd'hui j'ai atteint un poids jamais atteint auparavant.

C'est étrange de découvrir un chiffre sur sa balance pour la première fois, c'est une sensation un peu irréelle, comme si le cerveau avait du mal à intégrer ces chiffres, car il n'a pas de point de comparaison.

Mon IMC aujourd'hui est de 17,3. Ca va, je suis toujours dans la case "maigre", mais pas en dénutrition.

Et je pense ne jamais atteindre ce stade, car je commence enfin à me trouver "plutôt bien".

Toujours l'oeil sur quelques petits défauts par-ci par-là, mais dans l'ensemble, je pense ne jamais avoir été aussi "satisfaite" de mon apparence.

Contrairement à encore quelques mois en arrière, je suis presque sûre de me voir telle que je suis, et pas avec 1 ou 2 tailles de plus. C'est bon signe, non?

Le tout est de gérer cet état à présent, essayer d'entretenir ce corps et cet état d'esprit. La continuité, la stabilité, des mots qui semblent tellement loin des TCA, et c'est pourtant là que se trouve la guérison.

Parce qu'au final, les TCA c'est quoi? Des sentiments/sensations/émotions extrêmes, qui nous permettent de nous sentir vivante. Alors la stabilité est un peu l'ennemi, synonyme d'ennui, et de vide. Il faut dépasser cette vision, cette façon d'apréhender les choses, la vie, et nous-même.

 

                                                                                 

 

 

 

 

 



29/04/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres