Être trop gros ou trop mince est un frein au bien-être

        VS       

 

 

Avoir un indice de masse corporelle (IMC) qui n'est pas dans la norme augmente la probabilité de dépression et d'autres sentiments négatifs, selon un sondage réalisé aux États-Unis entre janvier et le 14 septembre

L'Indice bien-être de Gallup-Healthways a publié ses résultats le 17 septembre et note que les Américains obèses et maigres sont plus stressés, soucieux, en colère, et tristes que leurs pairs ayant un IMC plus normal.

Les résultats du sondage font suite à 250 000 entretiens, et les données viennent directement des personnes sur la base du volontariat. L'IMC annoncé pour l'obésité était de 30+, pour les personnes en surpoids entre 25 et 29,9, pour un poids normal entre 18,5 et 24, 9 et pour les personnes maigres moins de 18,5.


Les personnes en prise avec l'obésité (23,2%) sont plus susceptibles de se voir diagnostiquer une dépression que les personnes maigres (19,1%). Cependant, les sondés avec les IMC les plus bas arrivent en tête de toutes les autres catégories, ce qui révèle un mauvais équilibre émotionnel.

À noter que le groupe des personnes les plus maigres se dit plus heureux que les obèses mais ressentent moins de plaisir au quotidien. Les personnes avec un IMC dit normal s'en sortent le mieux dans toutes les catégories.

Pour calculer son IMC, chacun peut utiliser la formule suivante: IMC = votre poids en kg/(taille en mètre)2. On peut aussi utiliser un calculateur d'IMC en ligne.

Voici quelques signes précurseurs de maladies mentales comme l'anorexie (en anglais):

http://www.healthyplace.com/other-info/mental-illness-overview/warning-signs/menu-id-198

Source : Cyberpresse

 

 

 

 

 

 

 



02/11/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres